10 muzeum Korut, Budapest 1088, Hungary
+36 46 73 04 86 +36 30 957 6834
You have question? contact@wellhom.eu

Les prix de l'immoblier à Budapest

Posted in Investment on Dec 30, 2019



Les prix de l'immobilier à Budapest


Avec 4,3 millions de touristes par an, la fréquentation à Budapest est importante. La capitale hongroise offre à ses visiteurs de nombreux atouts, notamment à travers ses beaux appartements bien moins chers que dans les autres grandes capitales européennes.

Les étrangers souhaitant acquérir un bien n'ont aucun mal à trouver leur bonheur. L’offre y est abondante, pour des appartements de toutes tailles (30m2 à plus de 300m2 en général). Il est plus difficile de trouver des biens sur la rive droite du Danube, Buda. En effet, les offres sont majoritairement concentrées sur la rive gauche, du côté Pest. Cette partie de la ville s’est principalement développée fin XIXe début XXe siècle.

Le prix moyen du mètre carré oscille autour de 2200€. Le prix peut monter jusqu’à 4 000 euros pour les adresses les plus chic, comme Andrassy Ut.

Par exemple, un appartement 3 pièces de 90m2 en parfait état dans le Ve arrondissement (près du Parlement) est affiché à 210 000 euros (2 333€/m2). Dans les quartiers encore plus chics, par exemple Kodaly Korond, un appartement de 110m2 est proposé à 390 000 euros (3 545€/m2). Bien sûr, il y a moins onéreux. 

En effet, dans les VIIe, VIIIe et IXe arrondissements, des biens identiques coutent entre 1 800 et 2 800€/m2.

 Il est également possible de trouver des biens à rénover de A à Z. Ils sont nombreux à Budapest.

Des agences comme Wellhom vous les repèrent. Le mètre carré coûte de 800 à 1 000€. Il faut ensuite ajouter le coût de la rénovation, bien moins cher qu’en France (deux à trois fois moins), généralement de très bonne qualité. Afin de rentabiliser au plus vite l’achat, la location court-termes (ex : Airbnb) est une solution. Il est possible d’en confier la gestion qui coûtera entre 5 et 10 % des loyers.

La rentabilité est élevée. Elle dépasse souvent les 8 %.  Les impôts ne risquent pas de l’amoindrir, étant donné qu’il n’existe pas de taxes locales ou d'impôt sur la fortune en Hongrie.


Le bénéfice réalisé sera soumis à un impôt forfaitaire de 15 %. Enfin, à la revente, seulement 5 ans sont nécessaires pour que la plus-value réalisée soit totalement exonérée, contrairement aux trente ans en France.

We use cookies to personalize content and to analyze our traffic. Please decide if you are willing to accept cookies from our website.